Prise en charge de la fiscalité de votre entreprise

COGEFIS est un bureau comptable qui possède sa propre philosophie lorsqu’il s’agit de prendre en charge la fiscalité d’une entreprise. Bien plus que des experts-comptables, nous prendrons le temps d’analyser la situation de votre activité, de cibler vos besoins et d’établir une perspective d’avenir pour optimiser les finances de votre structure sans jamais oublier de vous conseiller les meilleures opportunités fiscales.

Suivi du dossier fiscal de votre société et de son optimalisation

Les revenus en hausse et les charges en baisse sont bien les signes de la bonne santé d’une entreprise. Face à une taxation parfois excessive de l’administration fiscale, il est important pour l’entreprise de se doter des outils efficaces visant à réduire ses impôts de la meilleure façon qu’il soit. Aussi obligatoires qu’ils soient, les impôts constituent de véritables obstacles à la valorisation du patrimoine de votre entreprise. C’est parce que tous les éléments de celui-ci sont soumis à l’imposition.

Vous êtes chef d’entreprise, opérateur économique ou de profession libérale et vous souhaitez garantir du succès à vos activités à travers un meilleur suivi de votre dossier fiscal  ? Confiez-vous désormais à des experts-fiscaux du métier. En effet, notre équipe d’experts-fiscalistes vous propose une palette d’outils d’optimisation fiscale et comptable adaptée à vos domaines d’activités. Étant toujours à l’écoute de votre actualité fiscale, nous vous proposons de façon proactive des conseils fiscaux pratiques et pragmatiques pour limiter au mieux la pression fiscale sur votre patrimoine, ainsi que sur vos revenus ; ceci dans le strict respect de la législation en vigueur.

Toujours disponibles pour protéger à tout prix vos intérêts en matière fiscale, nous vous accompagnons surtout dans l’établissement et le dépôt de l’ensemble de vos déclarations fiscales annuelles ou périodiques.

Assistance lors des contrôles fiscaux

Un contrôle fiscal est toujours une période inquiétante pour une entreprise. C’est pour cela qu’il est conseillé de se faire assister par un expert-fiscal afin d’éviter de trop lourds redressements. Nous sommes des experts-comptables spécialisés en fiscalité d’entreprise. Notre équipe d’experts-fiscalistes vous aide à passer l’épreuve du contrôle fiscal en toute sérénité.

Lorsque des informations vous sont demandées ou dès la réception d’un avis de contrôle, notre équipe d’experts-fiscalistes vous accompagne durant tout le processus tout en assurant un suivi devant l’administration concernée :

  • Préparation de votre dossier fiscal ;
  • Détermination des zones de risques ;
  • Gestion de la communication avec l’administration fiscale ;
  • Participation à la réunion contradictoire de synthèse avec l’inspecteur ;
  • Suivi des recours éventuels.

Notre cabinet comptable vous aide à apporter des réponses aux questions de l’inspecteur, à produire la documentation nécessaire, ainsi que les argumentations à fournir lors de l’étape capitale de la discussion contradictoire précédant la proposition de rectification.

Lors de cette phase contradictoire, le montant des redressements signalés peut être réduit de façon significative. Lorsque les redressements sont maintenus, notre entreprise établit la réclamation contentieuse. En cas de rejet, le contentieux fiscal est porté devant les tribunaux administratifs. Afin de bénéficier d’une meilleure assistance lors des contrôles fiscaux, n’hésitez pas à faire recours à nos services.

Établissement de la déclaration à l’impôt des sociétés et de ses annexes

La vie d’une entreprise qui se veut dynamique et performante est étroitement liée à une comptabilité efficace. Qui dit comptabilité efficace dit gestion diligente de la fiscalité. Gros plan sur l’établissement de la déclaration à l’ISOC !

L’ISOC en étude est prévue pour une catégorie bien précise de contribuables. Comme l’indique sa dénomination, il concerne essentiellement les personnes morales, en l’occurrence les groupements, établissements et organismes à but lucratif. L’opération doit être faite une fois par exercice annuel, et elle couvre en principe l’exercice précédent. Quelques subtilités existent toutefois en fonction des particularités de certaines comptabilités, et ces dernières sont toutes régies par des textes.

Dans la pratique, l’acte est établi et rempli de manière électronique. A cet effet, il est fait recours à l’application Biztax. Cette modalité est obligatoire pour toutes les entreprises. Il est néanmoins possible de procéder autrement. En effet, les contribuables ne disposant pas des moyens électroniques nécessaires sont autorisés à saisir le bureau de contrôle de leur localité en lui adressant une demande écrite. En retour, il revient à l’administration ainsi saisie de leur faire tenir une copie de l’acte en version physique, afin qu’ils s’acquittent en toute quiétude de leurs obligations citoyennes. Pour votre facilité, notre bureau comptable se charge d’établir la déclaration fiscale de votre entreprise.

Relevés des annexes (325.20 complémentaire, 325.50,…)

Le régime fiscal concernant les revenus du dirigeant d’entreprise a des conséquences assez importantes. Cela peut amener la société à déduire ou non de ses résultats les rémunérations versées. Aussi, cela peut conduire selon le cas à un abattement forfaitaire de 10 % sur la masse imposable du dirigeant. De plus, les sanctions de l’administration fiscale peuvent être très lourdes en cas d’irrégularité. Ainsi, il est très important que le dirigeant d’entreprise soit fixé sur son statut fiscal.

En tant que dirigeant d’une entreprise ou d’une société, vous avez l’obligation de déclarer vos revenus. Mais, il n’est pas toujours facile de se retrouver quant au régime fiscal sur les revenus du dirigeant d’entreprise. Cela peut s’avérer complexe, car les données sont si nombreuses. Plusieurs facteurs le déterminent :

  • L’impôt auquel la société est soumise (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés) ;
  • Le statut du dirigeant (associé ou non dans la société) ;
  • La nature du revenu qu’il perçoit ;
  • La forme juridique de la société.

Conscient de l’importance que revêt la déclaration de l’impôt sur les revenus des dirigeants d’entreprise, notre cabinet d’experts-fiscalistes est à votre disposition pour vous apporter l’assistance nécessaire.

Établissement de la déclaration à l’impôt des personnes physiques et de ses annexes

À l’instar des personnes morales et des sociétés, les personnes physiques sont elles aussi astreintes au paiement de l’impôt. Toutefois, à la différence de l’imposition des sociétés qui est prélevée sur les revenus obtenus par lesdites entreprises, l’apport des indépendants est prélevé sur les revenus imposables de tous ceux qui résident en Belgique. Si vous travaillez en freelance et que le siège de votre fortune se trouve également dans ce pays, alors vous êtes aussi concerné par cette redevance. Son paiement s’effectue par ailleurs suivant un processus bien déterminé, et vous pouvez choisir de le faire vous-même ou de vous adresser à des experts en la matière.

Au terme du premier trimestre, les personnes physiques doivent chaque année procéder au remplissage de leur déclaration. Le choix leur est pour cela offert entre la déclaration papier et la déclaration électronique. Pour de nombreuses personnes, la réalisation de cette déclaration s’avère être un véritable casse-tête. Pour ce faire, elles préfèrent recourir aux services de professionnels compétents et qualifiés. Si vous aussi êtes à la recherche de professionnels qui peuvent vous offrir un accompagnement adapté, vous pouvez en toute confiance vous adresser à notre équipe d’experts-fiscalistes.

Établissement des déclarations TVA

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est un impôt qui est supporté par le consommateur final. Il est notamment prélevé sur les services et les biens à chacune des étapes de la production et de la distribution. Les taux appliqués varient quant à eux en fonction de la nature du service ou du bien taxé. Les commerçants et assimilés sont par ailleurs assujettis au respect de plusieurs obligations en ce qui concerne cette taxe. Au nombre de ces obligations figurent les déclarations périodiques.

Les déclarations des taxes sur la valeur ajoutée s’effectuent de manière périodique. Autrement dit, ces déclarations peuvent être semestrielles ou trimestrielles. Pour obtenir de plus amples informations qui vous permettront de réaliser dans les temps ces déclarations fiscales, il est préférable de s’adresser à un cabinet comptable et fiscaliste composé d’experts compétents. Ainsi, vous aurez l’assurance de ne pas être confronté au stress qu’engendrerait plus tard un retard. Pour obtenir des services adaptés à vos attentes, n’hésitez également pas à nous contacter. Nous disposons au sein de notre cabinet de toute l’expérience nécessaire pour vous offrir les meilleurs services en matière de déclaration fiscale.

Listing annuel des clients assujettis

Le listing annuel des clients assujettis est une liste qui reprend le numéro de la taxe sur la valeur ajoutée belge de tous les clients auxquels une société a fourni des services ou a effectué une livraison durant l’année précédente. Seuls les services et les biens ayant un montant hors TVA d’une valeur de plus de deux cent cinquante euros peuvent figurer sur cette liste. Ce listing permet par ailleurs d’indiquer pour chaque client le coût total des prestations et livraisons effectuées, ainsi que la valeur totale de la TVA prise en considération.

Dès lors qu’une entreprise est assujettie au paiement de la TVA, elle a l’obligation de déposer le listing annuel dans les délais impartis par la loi. Le non-respect du délai de dépôt entraine le paiement d’amendes dont la valeur varie en fonction de la durée de la période de retard. Cependant, si votre société ne réalise que des opérations exemptées, elle n’est alors pas tenue d’effectuer ce listing. Vous devez toutefois procéder à l’introduction de cette liste annuelle si votre société est assujettie de manière partielle ou mixte. En outre, si votre entreprise a cessé ses activités durant une année, le listing qui concerne cette dernière doit être remis trois mois au plus tard après la cessation de ses activités.